Giuseppe Barresi : J'aimerais vendre mon bien immobilier, mais il est occupé actuellement par des locataires : comment faire ?

C'est ce qu'on va voir tout de suite avec Geoffrey Pascal. Bonjour Geoffrey. !

Geoffrey Pascal : Bonjour.

Giuseppe : Merci d'être avec nous. Vous êtes spécialiste de l'immobilier depuis 15 ans et en particulier ces cinq dernières années. Vous êtes spécialisé dans les biens en viager. C'est d'ailleurs le nom de votre entreprise, Bien en Viager, au Petit-Lancy-Genève. Donc vous connaissez tout ce qui est vente de biens qui sont occupés. C'est la question qu'on vous pose. Comment on fait pour vendre lorsque notre bien est occupé par des locataires ?

Geoffrey : Déjà, vous avez le droit de vendre malgré le fait que le bien soit occupé par des locataires. Ce n'est pas parce qu'il y a un bail à loyer que ça vous empêche de vendre votre bien. Maintenant, il faut savoir que votre locataire n'a pas de droit de préemption, c'est-à-dire que vous n'êtes pas obligé de le prévenir quand vous vendez.

Malgré tout, il va falloir faire des visites, des estimations de ce bien. Il va falloir prendre des photos. Donc, il est préférable d'avoir des bonnes relations avec son locataire parce qu'il faut se mettre à sa place. Si le locataire est là depuis plusieurs années, que les enfants sont installés, qu'ils vont à l'école à-côté et qu'ils ont fait leur cercle d'amis, savoir que le propriétaire vend, ça risque d'être problématique pour lui. Donc, il faut, je pense, dans un premier temps, lui proposer la possibilité de racheter l'appartement. C'est une manière d'entrer en matière. Et puis surtout, ça va peut-être l'intéresser. Vous avez peut-être simplement un locataire qui serait intéressé de pouvoir racheter l'appartement dans lequel il vit actuellement.

Giuseppe : Si je comprends bien, on n'est pas obligé, en tant que propriétaire, d'informer le locataire, selon la loi. Par contre, vous conseillez de le faire pour garder de bonnes relations, pour une question aussi éthique et humaine. Et aussi parce qu'il y a un potentiel acquéreur.

Geoffrey : Et puis, dans le cas où il n'est pas acquéreur, vous êtes entré en matière d'une manière qui est assez correcte. Il va bien comprendre qu'il ne peut pas vous empêcher de vendre votre bien et encore moins de le faire visiter. Et vous lui avez proposé de l'acheter, vous avez été correct, il est correct en retour. Je pense qu'il faut que ça se passe dans ce sens.

Giuseppe : Pour les visites, il faut quand même les organiser. À ce niveau, le locataire a son mot à dire parce qu'il est présent. C'est chez lui, il paie un loyer. Comment ça se passe, concrètement, pour organiser les visites d'un bien qui est occupé ?

Geoffrey : Je pense qu'en fonction du loyer que vous percevez, il y a un calcul de rendement à faire. Savoir si un acquéreur potentiel pour du rendement locatif pourrait être intéressé. Si vous avez un rendement qui est bon sur l'appartement, il y a de grandes chances que ce soit quelqu'un qui garde le locataire à l'intérieur puisqu'il va avoir le même rendement, peut-être un petit peu moins, mais un bon rendement. Et dans tous les cas, ça va l'intéresser comme ça. Et vous pourrez garder le locataire et le rassurer sur ce point.

Si vous faites des visites sur l'appartement, il y a des règles de bienséance à maintenir. Déjà, ayez un contact qui soit agréable avec votre locataire. Proposez-lui des créneaux qui ne vont pas trop le déranger. Essayez de faire un maximum de visites dans le créneau, par exemple, juste une matinée ou juste une après-midi, de manière à pas le déranger fréquemment. Utilisez les règles sanitaires : le masque, le gel hydroalcoolique, de manière à ce qu'il soit rassuré. Des chaussons pour les chaussures, ça ne coûte pas grand-chose et au moins, les gens ne salissent pas. Évitez les photos en intérieur parce qu'il y a de grandes chances que ça le dérange. J'ai certains clients qui me disent : "Est-ce que je peux prendre des photos ?" Non, vous êtes chez quelqu'un, c'est sa vie privée, je pense que ça va le déranger. Montrez que vous le protéger, par la même occasion, parce que n'oublions pas qu'il est chez vous, mais il paye un loyer pour être chez vous. C'est juste des manières de savoir-vivre, de relations humaines, qui font que les choses vont bien se passer.

Giuseppe : Vous avez vraiment répondu à la question. Est-ce que vous avez encore une petite astuce ou un tip à rajouter pour ceux qui veulent vendre leur bien, alors qu'il est occupé par un locataire ?

Geoffrey : Non, rien de magique. Encore une fois, l'idée, c'est vraiment de bien connaitre avant tout les intentions de votre locataire. Et de faire table rase, lui faire la proposition et puis faire en sorte que tout se passe bien, que ce soit un échange gagnant-gagnant.

Giuseppe : Merci beaucoup, Geoffrey, pour cette réponse et à bientôt pour un nouvel épisode.

Article suivant